Gauchos, sexy demain ?

san antonio de areco visite plateria
A San Antonio de Areco, nous avons eu l’occasion de visiter plusieurs ateliers d'artisans au cours de visites spontanées. Les artisans sont heureux de nous présenter leur métier. Un vrai plaisir d'échanger.

Lors de notre passage à San Antonio de Areco, nous avons eu l’occasion de visiter plusieurs ateliers d’artisans. Les ateliers sont à l’arrière des boutiques, les visites spontanées et les artisans heureux de nous présenter leur métier. Un vrai plaisir d’échanger avec eux pendant quelques heures.

Qui sont les gauchos ?

Les gauchos sont les cow boys qui vivent dans la pampa d’Amérique Latine, dans le Gran Chaco et en Patagonie (Argentine, sud du Brésil, Uruguay, Paraguay, est et sud de la Bolivie et au sud du Chili).

Ils sont l’archétype de la nation argentine et uniques dépositaires de coutumes séculaires. Dans la vision générale, le gaucho est un grand cavalier, courageux, hautain, réservé et parfois marginal. Teint basané, mains épaisses, béret noir ou bordeaux, ils se déplacent à cheval (aussi beaux que leur maître avec leur selle et leur collier en cuir et argent), poignard (facón) à la ceinture et quelques autres accessoires et vêtements typiques comme le poncho, le pantalon (bombachas, chiripá), la magnifique ceinture en argent

Ricardo GüiraldesDon Segundo Sombra, en parle très bien si vous voulez en savoir plus !

Le meilleur de l’artisanat argentin

A San Antonio de Areco, on trouve le meilleur de l’artisanat argentin (orfèvres, selliers, tisseurs, façonneurs… ). Les artisans fabriquent toute la panoplie du gaucho : lassos, licols, harnais, sangles, tapis de selle, bottes, éperons, ceinture à boucles, couteaux…

Mais ne vous y trompez pas, aujourd’hui, les commandes proviennent principalement de collectionneurs du monde entier ou de musées, comme on nous l’explique pendant nos visites. Etre un beau gaucho est un luxe mais reste néanmoins très important (en témoignent les concours qui sont organisés à Buenos Aires chaque année ou la Semaine de la Tradition qui a lieu chaque année à San Antonio de Areco).

Visite de l’atelier Draghi : avoir des mains d’argent

Les frères Draghi travaillent l’argent. L’atelier que nous avons visité est celui du frère Draghi qui est spécialisé en bijouterie. C’est avec plaisir qu’il nous a accueillis pour nous présenter son métier, quelques uns de ses dessins (coupes, couteaux) qu’il a réalisés et il nous a aussi montré les différents outils qu’il utilise au quotidien. Nous vous laissons apprécier la finesse des détails des dessins.

Visite de la Marca Solis

Ce petit atelier est magnifique. On y découvre de nombreux licols en cuir et en argent, de magnifiques selles ainsi que de jolies boucles de ceintures de gaucho. On est dans le monde des gauchos. Là aussi, nous avons pu poser de nombreuses questions aux artisans.

Il resterait une 30aine d’artisans de l’argent spécialisés dans l’artisanat des gauchos. A San Antonio de Areco, ils sont regroupés dans une association. Au début du siècle, il y a eu une évolution du métier. Initialement, les artisans travaillaient tous l’argent pour les gauchos puis de nombreux se sont réorienté vers la bijouterie (beaucoup plus lucratif). Dans les années 70, de nombreux artisans se sont à nouveau orienté vers la production d’objets gauchesques.

Nous prenons le temps de découvrir les différents motifs utilisés pour faire les boucles de ceinture des gauchos.

Visite du Museo Gauchesco Ricardo Güiraldes

Ce petit musée sur la culture gaucho est intéressant. On peut y voir de nombreuses pièces en bois, des tressages magnifiques en cuir, un métier à tisser… Vous en saurez plus sur Ricardo Güiraldes, auteur de la nouvel Don Segundo Sombra. Le lieu est superbe.

L’atelier de Roberto Falibene

Roberto Falibene est céramiste. Nous n’avons pas pu lui rendre visite car il était en congés. Voici quelques photos de ses sculptures inspirées de la culture gaucho. De jolies caricatures non ?

Il y a bien évidemment d’autres ateliers à visiter dans toute la ville ! Tentez votre chance et n’hésitez pas à nous en parler.

Alors, le gaucho, sexy demain ?

Rédigé Par
D'autres articles de Lau

Valparaiso la tatouée

Valparaiso ou « Valpo » est une ville portuaire à quelques heures de Santiago....
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *