Oh my gods & beasts par Rémi Chapeaublanc !

L'expédition mongole de Rémi Chapeaublanc, barodeur de l'image, place l'homme et l'animal sur le même piédestal. Ses 32 portraits bruts réalisés dans un environnement originel s'affranchissent de l'ordre pré établi qui domine dans nos sociétés contemporaines. Nous sommes ici seuls juges de la limite entre divin et animal.

L’expédition mongole de Rémi Chapeaublanc, barodeur de l’image, place l’homme et l’animal sur le même piédestal. Ses 32 portraits bruts réalisés dans un environnement originel s’affranchissent de l’ordre pré établi qui domine dans nos sociétés contemporaines. Nous sommes ici seuls juges de la limite entre divin et animal.

Dans ces contrées, hommes et animaux dépendent de liens ancestraux à la fois sacrés et nécessaires. Une relation archaïque et viscérale dans laquelle les jeux de domination équivoque questionnent. Qui ici, sont les dieux et qui sont les bêtes ? Ou plutôt, pour qui sont-ils des dieux, pour qui sont-ils des bêtes ?

Découvrez une autre facette de la Mongolie, celle où l’Homme n’a pas désacralisé la Nature !

Gods and Beasts

Image 12 parmi 12

Lisez aussi les écrits de son aventure.

Chapeau bas !

Tags from the story
Rédigé Par
D'autres articles de Cyd

Pélerinage au Machu Picchu : une randonnée de 5 jours via Salkantay trek

Partir à l'ascension du Machu Picchu, marcher, monter à 4600 mètres, descendre...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *