Il n’y a pas que la Péninsule Valdès !

Après quelques péripéties et de nombreuses heures de bus, road tripons du côté de la péninsule Valdès... En route pour la Patagonie, ses animaux sauvages, ses paysages dorés et el ripio !

Après quelques péripéties et de nombreuses heures de bus pour rien (nous voulions passer 2 jours à Villa Ventana pour marcher dans le Parque Provincial Ernesto Tornquist qui malheureusement a brûlé à 50 % quelques jours avant notre passage), nous décidons d’aller faire un road trip du côté de la Péninsule Valdès.

La Patagonie bestiaire et sauvage

En Patagonie, la nature est brute et sauvage. On passe des sommets enneigés et déchiquetés par le vent à des plaines arides, envahies de touffes dorées et grisées par le soleil. Cela sent la poussière.

Silencieuse, elle est perturbée par les cris des manchots, des éléphants de mer, des loups de mer et des guanacos (nous ne parlerons que des animaux que nous avons reconnus).

La péninsule Valdès est la réserve la plus connue si on veut voir une grande diversité d’animaux sauvages en un temps record. Au sud, il y a d’autres parcs naturels qui ont l’air intéressants et peu fréquentés : Cabo Dos Bahias et Punta Tumbo. L’idéal, c’est d’y aller en voiture afin d’éviter le casse tête des bus (départ les jours pairs, uniquement le vendredi…). C’est ce qu’on pensait avant de louer notre magnifique voiture et de faire beaucoup de piste… Un vrai tape cul ! En fait, l’idéal c’est d’avoir un 4X4, mais c’est cher !

Ce qu’on a surtout aimé pendant ces 4 jours

  • Descendre de la voiture et d’un coup entendre tous les manchots communiquer entre eux. C’est très impressionnant quand on est deux face à des milliers de manchots immobiles et bruyants (réserve naturelle Cabo Dos Bahias à 20h, heure de fermeture). Les gardes sont tellement gentils qu’ils nous laissent entrer quand on dit qu’on vient de France pour voir les manchots.

  • Rencontrer d’autres bestioles plus surprenantes ou plus courantes.

  • Dormir face à la mer tous le soirs. Camping sauvage toléré.

  • Découvrir des villages quasi-abandonnés ou en cours de reconversion comme respectivement : Cabo Raso et Bahia Bustamente. (en savoir plus sur ce complexe d’éco-tourisme).

  • Puerto Pyramides, 20h : regarder les pêcheurs longer la plage avec leurs filets. Ils rapportent, pour la plus grande joie des enfants, leurs prises sur la plage. Petit moment de solitude quand on constate que tous les argentins sont avec leur maté et que nous sommes les seuls avec une bonne bouteille de vin ;-). Visiblement, le vin se boit uniquement pour certaines occasions.
  • Regarder les argentins à la plage. Un vrai sketch et on se demande qu’est ce que cela donne  à Mar del Plata. C’est un mix entre « beauf » attitude et bonne humeur. Ils débarquent suréquipés sur la plage et à la tombée de la nuit, ils amènent leur 4×4 sur la plage pour tout ramasser. Ambiance pèche au chalut : marmots, femme et glacière à l’arrière et on rentre à la maison !

  • Notre super bolide pour cette expédition

Et pour répondre à la question du  premier concours Polabox, voici notre chevrolet sans aile !

Après tirage au sort, les gagnants sont :

  1. Céline
  2. Pinkepsed

PS : Des vidéos seront ajoutées prochainement, abonnez-vous à la newsletter pour être au courant de la mise à jour de l’article.

Rédigé Par
D'autres articles de Lau

Valparaiso la tatouée

Valparaiso ou « Valpo » est une ville portuaire à quelques heures de Santiago....
Lire la suite

4 Commentaires

  • Découvre avec plaisir ces magnifiques photos !
    Niveau cuisine locale, comment ça se passe ?
    Et pour les stations d’astronomie et les gigantesques télescopes, est-ce sur votre route ?
    Allez bonne route et bon App. JLP

    • Merci !

      Niveau cuisine on n’est pas malheureux. Le matin, c’est un petit déjeuner continental pour les argentins avec un café au lait et des media luna (croissant un peu plus dense qu’en France avec une petite couche brillante dessus histoire de rajouter du sucre). La parrilla (BBQ) est au menu de tous les restaurants et c’est un vrai bonheur ! La viande est excellente, ce n’est pas une légende et les grilladins sont au top. La patate est reine et les légumes se font rares. On peut manger d’excellents guiso (ragoûts), des empanadas à la viande, fromage… Le poisson, faut globalement y faire une croix et attendre soit le Chili soit le Pérou. On fera un article spécial pour les gourmands car évidemment on a pris quelques photos et quelques notes sur ce sujet (un de mes préférés quand je voyage). Besos besos

    • Sinon pour l’astronomie, le ciel est magnifique au nord-ouest de l’Argentine (moins de lumière), du côté de la Quebrada de Cafayate. On n’a pas réussi à faire des photos 🙁

      On étudie la possibilité d’aller dans un observatoire au Chili car on a rien trouvé en Argentine. (on n’a peut être pas assez cherché)

      Pour les sports nautiques, on n’a rien vu de convainquant sur la côté est. Pas de voilier (sauf à Ushuaia), quelques rares jet ski. En même temps, on n’est pas allés du côté de Mar Del Plata où à mon sens tu peux trouver des choses sympas au niveau des sports aquatiques. L’océan est froid ! 😉

  • Bonsoir,

    Super, je vois mon petit nom! Merci beaucoup! Je vous ai envoyé un message via l’onglet Contact du blog!

    Vos photos sont magnifiques, une fois de plus! Merci pour tout ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *